Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

RETRAIT DE DÉLÉGATIONS POUR M. POISSON À RAMBOUILLET

Retrait de 2 délégations sur 3 de Monsieur POISSON, Député de la Xème circonscription des Yvelines, Président de notre Communauté de Communes et Premier Maire adjoint de Rambouillet

 

Au Conseil municipal du jeudi 28 janvier, Monsieur Larcher a annoncé que 2 des 3 délégations qu’avait Monsieur Poisson depuis le début de la mandature lui étaient retirées, suite à la surcharge de son emploi du temps due à son accession à la Présidence de notre Communauté de communes, ce qui cumule de plus avec son mandat de député. Lui sont retirées les délégations aux Ressources humaines et à la "Démarche qualité". Malgré cet allègement, Monsieur Poisson n’a même pas pu être présent à ce Conseil municipal.


Nous tenons à saluer cet événement important. Car c’est enfin la reconnaissance, par un élu de la majorité municipale, que le fait d’accéder à la Présidence d’une autre assemblée empêche d’exercer ses prérogatives municipales comme auparavant. Nous espérons que ce début de sagesse sera contagieux parmi les élus de Rambouillet, pour le cas où l’un d’eux soit également Président d’une autre assemblée…


Mais nous estimons que cela ne va pas assez loin et qu’il est évident que, député et Président de notre Communauté de communes de 40 000 habitants, M. Poisson n’a plus le temps d’exercer pleinement sa fonction de Maire adjoint de Rambouillet, ni de nous gratifier de sa présence régulière en Commission Urbanisme, son ultime délégation (une régularité d’ailleurs déjà toute relative…).


La question se pose par ailleurs : n’y a-t-il aucun risque de conflit d’intérêt entre le Président de notre Communauté de communes et notre 1er adjoint délégué à l’Urbanisme ?


La raison aurait au moins voulu que M. Poisson abandonne sa fonction de Maire adjoint, en restant simple conseiller municipal, avec par exemple la possibilité d’assister à toute commission lorsqu’il le souhaiterait, s’il en ressentait le besoin exceptionnel en lien avec ses autres fonctions.


La sagesse, elle, aurait même voulu que M. Poisson tire les conséquences de ce qu’a écrit l’un de nos anciens Ministres en 2006 : « La fonction de député occupe l’élu à temps plein. Sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre ». De qui s’agit-il ?... Il s’agit de Madame Boutin, en page 259 de son livre « Je ne suis pas celle que vous croyez ».

 

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

André 31/01/2010 13:01


Evidemment ! Et c'est bien sûr à cela qu'il est fait allusion dans le deuxième paragraphe. Mais il n'est pas seulement sénateur-maire : il est président du sénat-maire-conseiller de la communauté
de communes ! Sans compter diverses autres fonctions, bien sûr...


françoise 30/01/2010 16:03


Plus loin encore, soyons hardis : et les cumuls du Sénateur-Maire de Rambouillet, ce n'est pas une charge trop lourde quiqui handicape al ville ??