Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

Rambouillet vers une communauté d'agglomérations ?

            Au moment où nous rédigeons cet article, un nombre extrêmement réduit des 57 000 habitants de notre communauté de communes est informé du débat agité qui a lieu en interne parmi les élus de la CCPFY. Pourtant, il les concerne tous directement. En effet, la question est posée depuis le début de l’été, par le Président Poisson, de transformer notre communauté de communes, où siègent Jean-Luc Trotignon et Dominique Santana, en « communauté d’agglomérations ».

            Cette transformation renforcerait notre structure intercommunale vis-à-vis de l’État, de la Région, du Département et des autres partenaires, publics ou privés. A l’heure où le Grand Paris va bientôt occuper une place prééminente dans l’organisation de l’Ile-de-France, et où il va se tailler la part du lion dans les financements disponibles, s’organiser de façon plus « musclée » pour mieux se faire respecter a son intérêt.

            Cependant quelques nouvelles compétences devraient être transmises de la part des communes à cette nouvelle instance (dans les domaines du transport, du logement, de la politique de la ville…). Mais, selon son Président, la CCPFY ayant déjà un nombre conséquent de compétences, il ne s’agirait pas d’un bouleversement majeur ni trop coûteux.

            Bien sûr, les communes de la CCPFY étant très majoritairement des villages ruraux séparés par les fameuses plaines et forêt d’Yvelines, sans continuité urbaine, on peut s’interroger sur la pertinence de leur intégration à une communauté « d’agglomérations ». D’où, pour un certain nombre de leurs élus, la crainte que la défense de leur ruralité fondamentale ne devienne une préoccupation négligeable dans un type de collectivité territoriale qui n’a bien sûr pas été fondé pour cela à la base. Mais il faut savoir qu’un certain nombre de communautés d’agglomérations en France est déjà composé de la sorte en intégrant des communes rurales : celles de Dreux, Chartres, Privas, Guéret, Vichy, Troyes, Maubeuge…

            Le passage de la CCPFY en communauté d’agglomérations ferait plus que doubler la dotation forfaitaire que lui attribue l’État : le gain serait de 1,3 M€ par an. L’intérêt pour nos finances et nos contribuables paraît donc à première vue difficilement contestable. Or si nous souhaitons en bénéficier dès 2015, il que nous soyons passés en communauté d’agglomérations au 1er janvier 2015. Sachant que les conseils municipaux de chacune de nos 25 communes doivent être consultés au préalable pour cette décision, sur une période de 3 mois, cela implique que la CCPFY décide de lancer ou non ces consultations avant fin septembre. Si nous ne passions en communauté d’agglomérations que par la suite, ces 1,3 M€ annuels ne pourraient être perçus au mieux qu’à partir de 2016.

            C’est pourquoi ce débat actuel interne agite vos élus communautaires plus qu’à l’accoutumée, car ils ont souvent fonctionné par le passé à un « train de sénateur » et qu’ils ont là à se positionner en quelques semaines. Vous saurez donc prochainement officiellement si les conseils municipaux de la CCPFY sont appelés à se prononcer sur ce projet ou non.

Il nous paraissait démocratiquement indispensable de vous en informer dès maintenant car un éventuel changement de votre intercommunalité vous concerne au premier chef. Vous avez élus vos conseillers communautaires en mars dernier pour la première fois au suffrage universel direct. Nous estimons que les informations importantes doivent donc désormais vous parvenir directement, en toute transparence.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article