Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

PÔLE CULTUREL : LES FAITS NOUS DONNENT RAISON

Le grand pôle culturel promis par M. Larcher aux rambolitains, pendant la dernière campagne municipale, fait pschitt ! Il se dégonfle. Ce projet est abandonné pour ce que nous demandions pendant notre campagne électorale de 2008 : un projet moins pharaonique, qui revienne à la raison, aussi bien au niveau de son coût pour vous-mêmes, que de sa capacité d’accueil qui nous semblait démesurée pour une ville de notre taille.

Ce projet très ambitieux de l’architecte Manuelle Gautrand, acheté par le biais d’un coûteux concours, prévoyait une grande salle de 650 places assises pouvant accueillir jusqu’à 1500 spectateurs en version debout (pour des concerts), une 2ème salle de 200 places pouvant accueillir plus de 700 spectateurs debout, une 3ème de 100 places, un studio de répétition de 400 m2, un espace d’accueil, un foyer-bar pouvant accueillir des expositions, un parcours très étudié entre les salles, avec bureaux, loges, locaux à décors et costumes.

Des spectacles pouvaient avoir lieu dans les 3 salles en même temps. Cela impliquait de prévoir l’accueil d’au moins 950 spectateurs en versions assises, et jusqu’à 2300 spectateurs avec les versions debout. Ce à une heure où il y a peu de trains pour rentrer chez soi après le spectacle, pour les indispensables spectateurs non-rambolitains. Mais seules 59 places de parking avaient été prévues pour accueillir ces spectateurs ! Places certainement en grande partie déjà occupées par les équipes techniques et artistiques… Même si on a fini par essayer de viser une petite centaine de places, même avec le soutien des parkings plus lointains de la Mairie et des Vignes, cela promettait un tel engorgement du quartier que l’on aurait très vite cessé de proposer plusieurs spectacles en même temps.

De plus, il est évident que tout spectacle qui peut se tenir dans une salle de 100 places, peut également se tenir dans une salle de 200 places ; il y avait donc là une salle de trop. Quant à l’utilité d’une vaste salle de répétition, alors que l’on peut en général répéter dans les salles mêmes des spectacles, ou bien dans la salle Patenôtre toute proche…

Il y a également eu une sous-estimation troublante du coût du projet. En effet, après avoir lancé le projet en maîtrise d’œuvre par la ville (en « M.O.P. »), M. Larcher s’est ravisé et l’on a cherché un partenaire privé pour prendre en charge le financement, la construction et l’entretien des bâtiments en échange d’un lourd loyer pour la ville pendant 25 ans (projet en « P.P.P. »). Au Conseil municipal du 15/05/08, le Maire nous affirmait, tenant compte des subventions, que ce loyer annuel sur un quart de siècle oscillerait entre « 600 000 € et 1 million d’euros », en précisant textuellement que cela serait « probablement plus proche de 600 000 € que de 1 million d’euros ». Or 20 mois plus tard, selon les propositions finales faites par les différentes entreprises privées candidates, ce même loyer s’avère être d’un minimum de 1,8 millions d’euros par an, soit 3 fois ces 600 000 €…

Avec une telle différence, il paraît exagéré de mettre cela uniquement sur le dos de la crise, comme la municipalité tente de le faire. Il y a en fait eu un réel problème global de manque de lucidité, ou de recul, par rapport à ce projet prestigieux.

M. Larcher arrête donc les frais, car il devient maintenant trop évident que notre ville n’a pas les moyens de ce P.P.P.. Mais curieusement, il ne revient pas au projet de Manuelle Gautrand - qu’il avait pourtant « vendu » aux rambolitains -, avec maîtrise et financement par la ville (ce qui coûte moins cher), alors qu’il garantissait en 2007 que la ville en avait les moyens… De nombreuses sommes ont donc été dépensées pour rien, nous y reviendrons. Sonnant comme un aveu par rapport à l’ancien projet, les documents remis au Conseil municipal précisent bien que le nouveau projet est « conforme aux capacités financières de la ville »…

Le projet de Centre culturel désormais envisagé en M.O.P., sur l’emplacement réservé, se cantonne à un budget de 9 millions d’euros pour une salle de 500 places assises et une salle de 100 à 150 places, avec un espace d’accueil et une cafétéria.

Ce projet-là nous semble raisonnable et souhaitable pour notre ville telle que nous la concevons, c’est-à-dire tournée vers l’avenir avec une ambition bien mesurée.
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michel 11/02/2010 20:48


Rambouillet, le jeudi 11 février 2010, Belle pagaille dans les rues de Rambouillet, ce soir à 18h, des chaussées enneigées et verglacées, des voitures à l'arrêt coincées dans les embouteillages
parce que les services techniques de la Ville de Rambouillet n'ont pas assuré par faute de moyens matériel et humains. A qui la Faute ????. Patinage artistique avec la voiture au rond pont rue
d'Angiviller, à proximité de la gare ... Des véhicules dans tout les sens .... 1h15 pour faire Rue d'Angiviller jusqu'au parking d'intermarché La Clairière.
Pourquoi la Ville de Rambouillet, son équipe dirigeante n'investit pas une bonne fois pour toute dans du matériel digne de ce nom ??? afin de prévenir ce genre de problème ...
J'ai même passé un coup de fil à la Police de Rambouillet, la personne au bout du fil a reconnu que la ville n'était pas assez équipée, qu'elle n'avait presque plus de sel ... qu'il était submergé
d'appels de Rambolitains mécontents coincés dans leur véhicule .... et qu'il envoyais la saleuse au plus Urgent ....

J'habite à Rambouillet depuis 12 ans et ce n'est pas la 1ère fois que nous avons un hiver rigoureux ... C'est à chaque fois la même histoire.

Notre très chère ville de Rambouillet préfère investir dans une magnifique moto crotte qui ne sort jamais, et allouer un budget plus que conséquent pour l'achat de fleurs afin participer au
concours des villes Fleuries. Mais que fait l'opposition dans cette Ville : Elle dort !!! Ou est Mr Trotignon ??? Quand change t-on d'équipe municipale ????

Le site Officiel d Rambouillet va certainement nous dire que c'est à cause du Blizzard qui c'est levé en milieu d'après midi .... Mettre en ligne la photo des 2 agents municipaux armés de grandes
raclettes , postés au début de la rue de Gaulle, à 8h05 du matin, ce jeudi 11 février 2010 .... Un en action en train de chasser la neige du trottoir super glissant ( très beau à regarder mais pas
plus casse gueule par temps de pluie et de neige, qui plus est en pente : Qui à eu l'idée de cet achat à l'époque ???) , l'autre au téléphone certainement avec son chef !!!! La légende sous la
photo dira " très tôt ce matin les agents municipaux était à pied d'œuvre pour dégager les trottoirs des rues principales de Rambouillet.
Y'en a mare !!!!!!!!!!!!! Bonne nuit
Michel
Poster sur le Forum de Ramboliweb :
http://www.ramboliweb.com/RamboliForum/


Bertrand Bouyet 18/02/2010 10:24



En réponse à Michel :


Les seuls pouvoirs d’un groupe d’opposition municipale sont de voter pour ou contre, de proposer, de critiquer, d’interpeller, de
protester, et de déposer des recours en Préfecture ou en Justice lorsque la légalité n’est pas respectée.


J’ajoute que plus des 4/5èmes des élus de la majorité touchent des indemnités suite à leur élection, alors que le Maire refuse d’en
accorder aux élus de la minorité bien qu’il en ait la possibilité, ce qui n’aide pas (avec les emplois du temps professionnels et familiaux) à dégager tout le temps qui serait nécessaire dans
l’idéal pour ces derniers.


 - Pour les propositions du programme de Rambouillet Renouveau (groupe de 5 élus sur 35 au Conseil municipal), plusieurs d’entre
elles ont été appliquées depuis par la majorité municipale, de façon volontaire ou un peu contrainte (Pôle culturel, accessibilité en urgence de la Mairie…), sans bien sûr que le Maire ne le
reconnaisse. Sinon les propositions ou demandes faites par le groupe depuis l’élection de mars 2008 sont quasi-systématiquement rejetées.


 - Pour les critiques, je vous invite à lire toutes leurs « Tribunes libres » de « Rambouillet Infos » mais
malheureusement, suite aux décisions du Maire, les deux tiers de celles-ci ne sont désormais plus accessibles que sur le site de la Mairie depuis 2 mois (rubrique « La Mairie » /
« Conseil municipal »). Je vous invite également à aller lire sur le même site tous les compte-rendus des Conseil municipaux, et notamment leurs « questions orales » (qui
doivent être remises au Maire plusieurs jours à l’avance…) en fin de ces compte-rendus. Car en effet, la presse locale ne rend que très partiellement compte de tout ce travail critique.


 - En ce qui concerne les recours, vous devez savoir que Monsieur Trotignon en a déjà déposé plusieurs avec succès (légalité du
C.C.A.S., indemnités des élus). Mais en ce qui concerne le fait qu’il y ait des périodes de neige ou de verglas en février, c’est tout à fait légal et il ne pourra rien faire de ce
côté-là !


 Enfin les élus de la minorité municipale n’ont aucun pouvoir pour acheter ou faire acheter le matériel qui semble effectivement
manquer pour pouvoir rendre rapidement utilisables nos voies dans ces cas-là (je pense notamment à la journée du jeudi 7 janvier dernier pour une importante précipitation de neige pourtant
annoncée la veille par la météo).


 Bien cordialement.