Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

LA DÉCLARATION D'ANTICOR DU 24 AVRIL

- EN TANT QUE SIGNATAIRES DE LA CHARTE ANTICOR DES COLLECTIVITÉS LOCALES, NOTRE GROUPE RELAYE CETTE DÉCLARATION IMPORTANTE D'ANTICOR POUR SES ENGAGEMENTS À VENIR :

(Nous envisageons également de créer un groupe local "Anticor Sud-Yvelines" regroupant adhérents et simples sympathisants d'Anticor, comme cela existe déjà dans d'autres départements. Merci à tous ceux qui seraient intéressés de se signaler par mail à jeanluctrotignon@aol.com !)


" Après huit ans d’actions et de militantisme anticorruption, de propositions, de chartes éthiques et de réunions publiques menées dans toute la France par ANTICOR, nous faisons le constat suivant : les formations politiques restent frileuses et ne mettent que rarement au centre de leurs priorités la justice, l’éthique, la lutte contre la corruption et la délinquance financière.
Même si certaines formations politiques, très minoritaires, abordent ces thèmes, elles s’empressent trop souvent d’oublier, une fois les élections passées, les principes éthiques qu’elles avaient pourtant défendus lors de leur campagne électorale.

Si nous voulons améliorer la situation démocratique et économique de notre pays, aborder ces sujets épineux est indispensable.

Les prochaines élections présidentielles seront pour ANTICOR l’occasion de donner aux partis politiques une vraie chance de réconcilier les citoyens avec leurs élus – qu’ils perçoivent trop souvent comme corrompus.

  ANTICOR insistera encore auprès du pouvoir en place pour que le système juridique actuel ne soit pas bouleversé, car en l’absence d’un réel équilibre entre les pouvoirs, le risque de dérives politiques et financières graves est présent.

L’opportunité d’une candidature à la présidence de la République d’une personnalité symbolisant la lutte contre la corruption retient toute l’attention d’ANTICOR et est perçu comme un signe positif important.

Avant cela, nous aurons à affronter deux autres échéances électorales : les élections cantonales et sénatoriales. La vigilance et la mobilisation de chacun devront être plus fortes que jamais. C’est pourquoi, à l’occasion de ces élections de 2011, ANTICOR présentera un label de campagne autour duquel des candidats, soit dans le cadre de leurs formations, soit de manière autonome, pourront défendre un programme avec de clairs engagements anticorruption.

Une présentation de ce projet et des modalités de son financement seront faites devant la presse avant la fin de l’année 2010. "

 

(Retrouvez l'intégralité de la déclaration sur le site d'Anticor au lien indiqué en colonne de droite)

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article