Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

L'EAU 70 % PLUS CHÈRE QUE LA MOYENNE NATIONALE À RAMBOUILLET SELON LES DERNIERS CHIFFRES

Malgré la baisse de 0,02 € par m3 d'eau annoncée par Gérard Larcher au dernier Conseil municipal (alors que l'augmentation de la TVA amènera un surcoût de 0,08 € par m3 dans le même temps), et malgré une baisse en trompe-l'oeil de l'abonnement annuel de 7 €, la facture moyenne d'un foyer rambolitain reste 70 % plus chère que la moyenne nationale (160 € de plus en moyenne réglé par foyer en 2011 par rapoort à 2010...). Les explications détaillées dans notre "Tribune libre" du "Rambouillet Infos" à paraître courant décembre, que vous pouvez lire ci-dessous.

 

NOTRE EAU 70 % PLUS CHÈRE QUE LA MOYENNE NATIONALE

 

La Fédération des entreprises de l’eau, dont font partie Véolia et Suez-Lyonnaise des eaux, a indiqué le 14/10/11 le coût moyen du mètre cube d’eau en France : 3,24 €. A Rambouillet cette année : 5,54 €. En 2011, la facture moyenne d’un foyer rambolitain, hors abonnement, aura augmenté de 160 € par rapport à 2010.

Quelles que soient ses habiletés de communication pour vous l’expliquer, M. Larcher ayant derrière lui plus d’un quart de siècle de mandat de Maire, il porte une lourde part de responsabilité dans cette atteinte à votre pouvoir d’achat. Car ce sont les parts communales et la part intercommunale du Syndicat d’assainissement qu’il préside (qui touche une population dont 90 % sont des rambolitains) qui représentent à elles seules 4 € par mètre cube sur 5,54 €.

Chaque fois que nous avons mis en cause le prix élevé de l’eau à Rambouillet depuis le début de notre mandat, M. Larcher a expliqué que c’était parce que l’épuration de notre eau avait un coût à assumer… Mais dans la très grande majorité des communes de France, où l’eau est moins chère qu’ici, l’épuration a aussi un coût qu’elles assument !

La moyenne de consommation annuelle en 2010 pour les clients domestiques de Rambouillet, indiquée au Conseil municipal d’octobre, est de 166 m3 d’eau. Si elle est la même en 2011, chaque logement de Rambouillet aura eu à régler en moyenne cette année une facture d’eau de 920 € + abonnement. Avec un prix de l’eau au niveau de la moyenne nationale, cette même facture aurait été de 534 € + abonnement. Une différence annuelle de 386 € en défaveur de tous les rambolitains. Car cet impôt local indirect qui ne dit pas son nom touche absolument tout le monde à Rambouillet, sans aucune pondération. La pilule de la gestion municipale de l’eau est encore plus amère à avaler pour les familles nombreuses et les foyers aux revenus modestes.

La façon dont la majorité municipale traite les citoyens et leurs représentants, dans cette gestion de l’eau, est de plus extrêmement contestable (voir articles sur notre blog). Après que l’on nous ait laissé entendre que le changement de Véolia à Suez-LDE en juillet, pour la seule distribution de l’eau potable, pouvait amener une amélioration, deux « cadeaux de Noël » nous ont été annoncés par M. Larcher au Conseil municipal du 24/11/12 pour les consommateurs rambolitains : une baisse de 6,56 € Hors Taxe de l’abonnement annuel, et une baisse d’environ 2 centimes HT par mètre cube du prix de la distribution de l’eau potable en 2012 (soit une baisse de 3,32 € HT par an en moyenne par foyer). Contrairement aux chiffres précédents, nous parlons en « Hors Taxe » puisque la TVA sur votre eau doit a priori augmenter le 01/01/12 (voté à l’Assemblée nationale par la majorité de même bord que la majorité municipale).

Une baisse, même minime, est toujours bonne à prendre. Mais mettons de côté la naïveté qu’on attend peut-être de nous. Lorsque Véolia nous facturait son abonnement annuel à 30,56 € HT jusqu’en juillet, cela comprenait la location des compteurs d’eau qui lui appartenaient. Or contrairement au précédent contrat de délégation de l’eau potable également signé par M. Larcher, la majorité municipale a exigé cette fois-ci que ce soit la Mairie (donc vous-mêmes par le biais de vos impôts locaux), et non le nouveau délégataire, qui rachète tous les compteurs de Rambouillet à Véolia. Résultat : Suez-LDE nous facturera bien l’abonnement 6,56 € HT de moins pour 2012, mais avec des compteurs qui ne lui appartiennent pas.

Plus de 7 200 compteurs ont été ainsi rachetés au prix de 218 027 € HT. Une dépense moyenne avec votre argent public de 30 € HT par compteur, à comparer avec les 6,56 € de réduction annuelle accordée sur l’abonnement, à chaque foyer utilisant un compteur.

Quant à la baisse qu’il a annoncée au Conseil municipal, de 0,02 € HT par m3 d’eau (quand la TVA doit augmenter notre m3 de 0,08 € HT), M. Larcher s’était bien gardé d’y annoncer publiquement au printemps la hausse spectaculaire du prix de notre eau de 21 %, que les rambolitains n’ont découvert qu’au cœur de l’été dernier sur leurs factures… Il en était pourtant le principal responsable, en tant que Président du syndicat intercommunal en charge de l’épuration, qui avait augmenté le 31 mars sa surtaxe de 72 % ! Augmentation recommandée par la Chambre régionale des Comptes et votée en octobre 2007, mais mystérieusement toujours pas appliquée avant 2011…

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Choiseau Jacqueline 15/12/2011 12:19

Second commentaire.
Je réagis en lisant:
"- un grand nombre de rambolitains sont desservis par un égout unitaire dont les eaux sont plus lourdes à traiter puisque elles incorporent le volume des eaux de pluie (que dans un système d'égoût
séparatif on ne traite pas)".
Je ne comprends d'autant pas que la municipalité nous a demandé de réaliser la séparation des eaux pluviales et des eaux usées à notre domicile. Ces travaux nous ont coûté 22 733 francs en octobre
1998. Comment se fait-il que la séparation n'ait pas été imposée à tout Rambouillet?

Choiseau 15/12/2011 12:04

De plus, l'odeur et le goût de l'eau du robinet ne la rendent pas appétissante; avec le coût de l'assainissement, nous la buvons quand même, l'espérant potable.

Fontainier 09/12/2011 21:05

Je présume que le rachat par la municipalité des compteurs d'eau actuels trouve son origine dans le remplacement futur par des compteurs relevés par technologie GSM à distance, tel qu'annoncé par
la Lyonnaise dans un courrier adressé à tous les clients en Août... Comptablement, il est vraisemblable que le nouveau délégataire n'a pas voulu racheter en tout ou partie un équipement
obsolescent( ou supposé tel !) à Veolia et que notre Maire a décidé de mettre de l'argent du contribuable pour débloquer la situation en rachetant un matériel qui partira à la poubelle ! Rappelons
quand même que ces nouveaux compteurs permettront un flicage sans précédent des clients en permettant le relevé heure par heure de notre consommation au prétexte qu'ils permettent de détecter les
fuites... contre lesquelles on nous suggère à travers un matraquage honteux depuis des mois de nous assurer en payant ! D'autre part, le client devrait avoir un accès internet payant à sa
consommation instantanée !

Récapitulons :
- un grand nombre de rambolitains sont desservis par un égout unitaire dont les eaux sont plus lourdes à traiter puisque elles incorporent le volume des eaux de pluie (que dans un système d'égoût
séparatif on ne traite pas) ; à qui la faute ?
- nous payons depuis des années le changement de nos canalisations en plomb par des canalisations en polyéthyène moderne et anti-fuite ;
- donc, on ne nous demande de nous assurer contre les dites fuites... normal puisqu'il ne devrait plus y en avoir ! ça sera toujours ça de gagné sur notre dos !
- nous venons de payer pour jeter à la poubelle les compteurs existants (qui étaient au mieux relevés une fois par an et bien souvent par le client) ;
- nous allons devoir payer à la Lyonnaise dans l'abonnement ou à la commune dans nos taxes locales, un nouveau système de compteurs dont le besoin ne se justifie pas ;
- et il faudra payer pour accéder à une information de consommation instantanée inutile !!!

Moralité : quand on est assis sur les tuyaux, y'a plus qu'à pomper le contribuable/ client gogolitain !

Vous avez dit Shadock ?