Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

INFRACTION À LA LOI AU SALON NATIONAL DES ARTS DE RAMBOUILLET

            Depuis le dernier Conseil municipal de Rambouillet, où Gérard Larcher, Sénateur-Maire, nous a répondu que bien que Président d’Honneur du Salon National des Arts de Rambouillet (en cours), il n’était responsable en rien des problèmes concernant ce salon (voir « De l’embrouille au Salon des Arts de Rambouillet » ci-dessous), nous avons appris un nouvel élément et non des moindres. 

            En effet, pour tenter de faire croire qu’il n’y avait aucun problème avec la très suspecte mise à l’écart de l’artiste primée l’an dernier : Marie-Monique Binois, on a exposé depuis 10 jours, parmi les tableaux primés de ces dernières années, son propre tableau Grand Prix 2011 sans son autorisation ! Ce qui est totalement illicite pour ce qui est du respect du « droit de représentation » légal des œuvres, reconnu noir sur blanc dans le Code de la Propriété Intellectuelle ! (voir sur le site de Jurispedia en cliquant sur ce lien)

Marie-Monique Binois

Marie-Monique Binois, Grand Prix du Salon National des Arts de Rambouilet 2011

            "On" s’est en effet procuré ce tableau, auprès de la personne qui l’avait achetée à Marie-Monique Binois, à l’insu de cette dernière. Mais pour la loi, le propriétaire d’un tableau n’a pas l’autorisation de le faire exposer sans l’autorisation écrite de l’artiste qui a créé l’œuvre. Ce tableau ayant été vu par de nombreuses personnes au Salon actuellement en cours, Marie-Monique Binois est donc en mesure de porter plainte pour représentation de son tableau sans son accord dans un Salon national. Elle réfléchit donc aux suites à donner et elle s'en réserve clairement le droit, comme elle l'a fait savoir, sa toile étant toujours exposée sans la moindre autorisation à l'heure où nous écrivons. 

            Dans Président d’Honneur, il y a « Honneur »… Est-ce à l’Honneur de la ville de traiter ainsi les artistes à Rambouillet, en ne respectant pas les droits que leur confèrent la loi protégeant le droit d’auteur ? Nous espérons que l’ancien Président du Sénat Gérard Larcher, qui a fait voter nombre de lois pour qu’elles soient respectées, aura à coeur de cesser de couvrir de tels agissements à Rambouillet !

 

MISE À JOUR DU 26/10/12 :

Cet article est paru sur notre blog mardi soir dernier et dès jeudi matin, après le tableau primé en 2011 de Marie-Monique Binois a été décroché du Salon des Arts de Rambouillet, preuve s'il en était encore besoin que ce tableau y était bien exposé en toute illégalité...

Les photos ci-dessous de l'emplacement vide du tableau ont été prise au Salon jeudi matin : 

 DSCF0259 copie

DSCF0260

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article