Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

Gérard Larcher soutient un candidat condamné pour corruption à Mantes-la-Jolie

Une élection cantonale partielle, provoquée dans des conditions très contestables, a lieu dans notre département à Mantes-la-Jolie le 30 juin et le 7 juillet. Gérard Larcher y soutient sans problème Pierre Bédier, ancien président UMP du conseil général des Yvelines, qui a été condamné par la Cour de cassation le 20 mai 2009 à 18 mois de prison avec sursis, 25 000 € d’amende et 6 ans d’inéligibilité pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux dans une affaire de corruption à Mantes-la-Jolie.

Une élection cantonale partielle s’en est suivie à l’époque et le comparse de Pierre Bédier, Michel Vialay, Maire UMP de Mantes-la-Jolie, s’est fait élire Conseiller général à sa place. Pierre Bédier a maintenant recouvré son éligibilité, avant la fin de la période prévue par le jugement, après avoir obtenu un « relèvement d’incapacité » de la Cour d’appel de Paris. Problème pour lui : il n’y a pas d’élection en vue pour se faire ré-élire dans l’immédiat. Qu’à cela ne tienne : Michel Vialay vient de démissionner pour le lui permettre, et tant pis pour les 70 000 € que l’organisation de cette élection* va coûter aux contribuables !

Pourtant une remplaçante avait élue pour remplacer Michel Vialay au Conseil général des Yvelines en cas démission. Mais celle-ci, Pascale Bédier, a aussitôt démissionné de son mandat pour permettre à son mari de se présenter…

Une élection de complaisance à 70 000 €, en période de crise, va donc avoir lieu les 30 juin et 7 juillet pour permettre à un élu condamné pour corruption de tenter de retrouver son mandat. Cette candidature de Pierre Bédier dans ces conditions est soutenue par plusieurs élus UMP des Yvelines, dont Gérard Larcher en tête (voir au lien précédent). Si Pierre Bédier retrouvait son siège au Conseil général de notre département, beaucoup s’attendent à ce qu’il en reprenne également la Présidence, également par démission complice du Président actuel qui lui a succédé, Alain Schmitz.

            Pour notre Maire, tolérer qu’une élection se déroule dans de telles conditions ne lui pose donc aucun problème moral, puisqu’il soutient officiellement le retour d’un élu corrompu dans notre Conseil général, à la charge du contribuable ! Comme Gérard Larcher nous le dit de temps en temps en Conseil municipal : « Nous n’avons pas la même conception de la démocratie ». Franchement, au vu de cette attitude, nous préférons !...

* D’après les chiffres du rapport de juin 2006 du Ministère de l’Intérieur sur le coût des élections, coût moyen des élections cantonales en 2004 : 3,36 € par électeur pour 21 244 électeurs.


Plus d’info sur cette élection :

http://blogs.mediapart.fr/blog/jluc-trotignon/110613/une-election-provoquee-pour-un-elu-condamne

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

papi 20/06/2013 21:38

Ce qui m'étonne, c'est qu'ils arrivent à passer à Mantes la Jolie.

Ce serait très amusant si les tontons Macoute perdaient le grisbi et que ce soit l'opposition qui passent.

Comme disaient Ventura dans les tontons flingueurs : les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.