Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

COMMENT ENDORMIR LA DÉMOCRATIE LOCALE ?

(Tribune libre du 19/02/10 pour le "Rambouillet Infos" du 05/03/10)

Par exemple, comme vient de le faire M. Larcher, en décidant de cesser les parutions mensuelles de votre « Rambouillet Infos » (« le journal qu’on commence par la dernière page » selon beaucoup d’entre vous), pour des parutions uniquement trimestrielles. Conséquence directe : il n’y aura plus que 4 « Tribunes libres » par an distribuées dans 11 000 boîtes aux lettres de Rambouillet, le reste de nos Tribunes n’étant consultable que sur le site de la Mairie (rubrique « La Mairie/Conseil municipal »).

Bien sûr, le Maire donne ses arguments pour cette décision tombée récemment : nécessité d’économie budgétaire et souci environnemental de moindre consommation de papier.

Même si cette dernière préoccupation est tout à fait louable, nous avons beaucoup de mal à croire à sa sincérité. Car cela fait des années que le même motif aurait dû amener M. Larcher à imprimer ce journal, non sur du papier « recyclable » mais sur du papier recyclé ! Quant à la pagination, elle aurait nettement pu être diminuée depuis longtemps pour économiser du papier, en réduisant nombre d’articles d’auto-promotion sans grand intérêt, et en supprimant nombre de photos illustratives inutiles.

Pour l’argument selon lequel la ville n’aurait plus les moyens de continuer à faire paraître autant de « Rambouillet Infos » qu’avant, il vaut son pesant de cacahuètes ! Car en effet, tout comme l’année précédente, la ville a fini l’année 2009 avec plus de 6 300 000 € de fonds de roulement en caisse. De plus, selon les chiffres officiellement fournis sur le site du Ministère de l’Économie, votre taxe d’habitation, dont le taux est décidé par le Maire et sa majorité, est à Rambouillet de 43 % supérieure à la moyenne nationale des villes de notre importance… (voir au lien : chiffres officiels taxe habitation )

Autre exemple, on peut limiter et dissuader l’affichage libre et démocratique dû aux citoyens. Le Code de l’Environnement prévoit que la ville doit réserver un certain nombre d’emplacements, où chaque habitant peut afficher tout ce qu’il souhaite en s’exprimant librement, à condition de se conformer aux règles évidentes de respect des autres et de la vérité (art. L581-13). Nous avons demandé au Maire, lors du Conseil municipal du 18/12/09, dans une question remise plusieurs jours avant, où étaient ces emplacements. Il a affirmé qu’il y en avait 4 (voir PV sur site Mairie) : square René Coty, grille de Versailles, rue du Racinay et rue Mozart (en réalité dans des rues adjacentes pour ces 2 derniers). Et il avait surtout indiqué qu’il respectait la loi dans ce domaine, ce qui était encore une fois inexact.

Car la surface minimale d’affichage d’opinion et associatif est prévue en fonction du nombre d’habitants. Ce qui n’est toujours pas respecté à Rambouillet à l’heure où nous écrivons : selon l’art. R581-2 de ce Code, il devrait y avoir au minimum 6 panneaux au total, où chacun d’entre vous pourrait afficher les opinions qu’il souhaite sous les réserves d’usage.

Ajoutons qu’il n’y en a bien sûr aucun en centre-ville, que 2 d’entre eux sont situés dans des endroits extrêmement peu passants pour les piétons (l’un en sortie de ville dans un endroit où l’on ne peut garer, inaccessible, et l’autre dans une petite rue de lotissement dont l’un des côtés est un champ…). Enfin un seul de ces panneaux indique loyalement aux rambolitains qu’il s’agit d’un panneau d’expression libre. Sachant que pour les autres, la Mairie y met également ses propres affiches et qu’on voit même inscrit au-dessus de l’un d’eux « Affichage municipal », il y a de quoi dissuader sans en avoir l’air tout citoyen désirant y afficher une opinion...

(VOIR PHOTOS CI-DESSOUS) 

 

Le manque de place ne nous permet pas de citer de nombreux autres exemples de la mise sous cloche de notre démocratie locale, instillée d’années en années par petites touches successives. Nous y reviendrons certainement.

Nous vous invitons également à lire sur le site de la Mairie nos « Tribunes libres » de janvier (nos doutes sur la sincérité de la concurrence dans notre marché de l’assainissement pour les 10 ans à venir) et de février (le fiasco du grand projet de Pôle culturel promis aux rambolitains par M. Larcher). Le mois prochain, vous pourrez y lire une Tribune consacrée au problème du suivi de l’usure des bâtiments communaux, suite à un accident qui vient d’être évité de peu à l’école Foch en cours de récréation.

IMG 0250

L'un des 4 panneaux (au lieu des 6 légaux minimum) réservés par la Mairie pour l'affichage d'opinion et associatif, alors qu'on peut clairement y lire "Informations municipales" en haut, et alors qu'on peut voir en bas que la Mairie s'en sert elle-même pour de l'affichage officiel...

 

IMG 0252

Le  seul panneau existant à Rambouillet où il est clairement annoncé aux citoyens que l'on peut y faire de l'affichage d'opinion. Mais il est fort symboliquement en sortie de ville, dans un endroit extrêmement peu piétonnier et inaccessible aux personnes à mobilité réduite. On ne peut pas non plus se garer à cet endroit... 
 
 

IMG 0256Jeu de piste : où se trouve ce panneau officiellement réservé à l'affichage d'opinion à Rambouillet ? Question subsidiaire : combien de piétons peuvent bien passer ici par jour ?...

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article