Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

CENSURE DE M. LARCHER À NOTRE ENCONTRE ?

CENSURE DE M. LARCHER À NOTRE ENCONTRE ?


Selon le calendrier fixé par la Mairie, nous avions remis une Tribune « libre » le 2 octobre dernier, pour le « Rambouillet Infos » qui devait à l’origine paraître le 16 octobre (dont la parution sur papier a finalement été annulée). Celle-ci, que vous trouverez intégralement ci-dessous, a été refusée par M. Larcher (qui reconnaît pourtant qu’elle n’a rien de diffamatoire), au motif qu’elle ne respecterait pas l’article 14 bis du règlement intérieur du Conseil municipal, « puisque constituant une analyse et des commentaires relatifs à la dernière élection législative partielle » (seule explication fournie dans son courrier du 21 octobre ci-dessous).

Pourtant cet article de règlement intérieur (voir ci-dessous), voté par M. Larcher lui-même en 2008, nous autorise très explicitement à nous exprimer dans nos Tribunes « sur la vie locale », comme vous pourrez le constater. Ajoutons que l’interdiction d’utilisation « à des fins électorales » ne concerne que les « périodes électorales », or nous ne sommes plus en période électorale depuis le 27/09/09.

À VOUS DE JUGER !

Voici la Tribune « libre » incriminée, très exactement telle que remise à la Mairie le 02/10/09 pour parution sur le « Rambouillet Infos » version papier : 

 

UNE ÉLECTION BEAUCOUP TROP COURTE


Des élections législatives ont été précipitées début août par le gouvernement pour notre 10ème circonscription. Madame Boutin n’ayant pas souhaité reprendre son siège de député après son éviction ministérielle, une nouvelle élection devait avoir lieu. Une telle précipitation volontaire, qui à notre sens ne pouvait que favoriser le député sortant JF Poisson, a empêché les candidats d’avoir suffisamment de temps pour sensibiliser les électeurs, et le taux de participation a été catastrophique.

Ainsi lorsque M. Larcher s’est félicité du score de M. Poisson, son 1er adjoint, le soir du 1er tour, interprétant publiquement ses 50,70 % sur Rambouillet comme un soutien à l’action de la majorité municipale, cela signifiait très exactement que seulement 13,16 % des électeurs rambolitains s’étaient en fait déplacés pour manifester leur soutien à la municipalité. On a déjà vu meilleure approbation…

Que l’on ne nous dise pas que ce délai trop court était inévitable, comme on l’a entendu. La 12ème circonscription des Yvelines est dans le même cas que nous : la nécessité d’une élection législative partielle déclenchée en août, et elle bénéficie d’un calendrier beaucoup plus « douillet », avec près de 2 semaines de délai supplémentaire pour en informer ses électeurs.

Et cependant, malgré cet avantage, le député sortant a failli être sorti. Élu à 50,009 %, sur 26 512 votants il n’a obtenu que 5 voix d’avance sur Anny Poursinoff, la candidate d’Europe Écologie qui a obtenu 49,991 % des suffrages.

On nous avait pourtant bien prévenus que la gauche partant divisée au 1er tour, elle n’avait aucune chance de l’emporter. Bien au contraire, ses voix du 1er tour ne sont pas additionnées au second, mais multipliées. Tandis que le candidat de la majorité présidentielle ayant fait muselé la concurrence avant le 1er tour, il devait l’emporter aisément… Mais bien qu’ayant basé sa campagne sur son passage à une vitesse record dans les 66 communes de la circonscription, il n’a pas obtenu pour autant ne serait-ce que 66 voix d’avance.

Nous avons participé très activement à cette campagne, en soutenant la candidate PS-MRC-PRG, Françoise Pelissolo, arrivée 3ème du 1er tour, puis en soutenant Anny Poursinoff des Verts-Europe Écologie au second. Jean-Luc Trotignon, en tant que membre du MRC et d’Anticor, était suppléant de Françoise Pelissolo, puis au second tour membre du comité de campagne d’Anny Poursinoff et son délégué pour Rambouillet et alentours.

Au soir du 1er tour, c’est sans aucune tractation que tous les partis de gauche ont aussitôt apporté leur soutien républicain à Anny Poursinoff, ce qui est à souligner. De même pour le soutien de François Bayrou qui est intervenu le jeudi suivant. Ces soutiens spontanés étaient tout à fait à l’image de « Rambouillet Renouveau » puisque notre liste, basée sur des militants de partis de gauche et des écologistes, comprend également 2 adhérents du Modem et des sympathisants. De plus Anny Poursinoff est également membre d’Anticor, dont nous avons signé la charte éthique (voir « Rambouillet Infos » de juillet dernier).

Et sur le terrain, il fallait voir avec quelle détermination, presqu’autant de militants du Modem que d’Europe Ecologie distribuaient avec la gauche, sur tout le marché de Rambouillet, à la veille du second tour, les tracts de la candidate qui avait su fédérer toutes les forces d’opposition à la « République du Fouquet’s » de Nicolas Sarkozy.

Quant au taux de participation beaucoup trop court, lui aussi, c’est 77 % des électeurs qui ne sont pas allés voter au 1er tour, et 74 % au second. M. Larcher ayant regretté ce taux en proclamant les résultats du 1er tour, JL Trotignon lui a demandé que les panneaux d’affichage électroniques de la ville et le site internet de la Mairie rappellent à tous qu’une élection avait lieu le dimanche suivant, afin de lutter contre cette abstention. En réponse, la principale raison avancée par le Président du Sénat et Maire de Rambouillet a été que, sans une demande de la Sous-Préfecture, il ne pouvait pas le faire… Curieux… Pourtant au moins deux villes proches de nous, Ablis et Les-Essarts-le-Roi, ont rappelé l’élection à leurs concitoyens sur leurs panneaux électroniques, bien que dépendant exactement de la même Sous-Préfecture. Leurs Maires seront-ils condamnés pour excès de civisme ?
 

Et voici l’article du règlement intérieur de notre Conseil municipal qu’utilise M. Larcher pour refuser notre Tribune « libre » : 

 

« Art. 14 bis - L'ensemble des élus s’engage, conformément à l’article L 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales, à ne s’exprimer que sur la vie locale, sur les réalisations et la gestion de la Ville de Rambouillet, et les affaires intercommunales dans la limite des compétences communales et intercommunales. Ils s’engagent à respecter les dispositions du code électoral encadrant le droit de la communication institutionnelle en période électorale, tant au regard des dispositions de l’article L 52-1 alinéa 2 prohibant les campagnes de promotion des réalisations et de la gestion d’une collectivité intéressée par un scrutin que de celles de l’article L 52-8 du même code interdisant l’utilisation à des fins électorales des moyens de communication de la ville.

En outre, les élus concernés s’engagent également à s’exprimer dans le respect des dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse permettant au directeur de la publication de refuser tout texte constitutif  d’une infraction, notamment en cas de propos diffamatoires, injurieux ou outranciers. Auquel cas le directeur de la communication doit en informer le président du groupe concerné dans des délais suffisants pour lui permettre de modifier tout ou partie de sa "tribune libre". »

 

Qu’en pensez-vous ?


S’agit-il d’une censure ou pas de la part de M. Larcher à notre encontre ?


Laissez-nous votre avis en cliquant ci-dessous sur « Ecrire un commentaire »

(qui sera publié sous réserve qu’il ne contienne bien sûr ni diffamation ni ton injurieux ou similaire).

Vous pouvez lire tous les commentaires déjà écrits en cliquant ci-dessous sur « Voir les commentaires » 
 

 
      

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pascale 03/12/2009 10:50


Après votre évocation dans le dernier "Rambouillet Infos", c'est même "Toutes les Nouvelles" d'hier qui consacre un important article à votre Tribune libre refusée par le Maire ! Pour une Tribune
dont il souhaitait que personne n'en ait connaissance, quelle pub !


Laurent 27/11/2009 12:13


Cette censure est pour le moins une reconnaissance que vos tribunes libres des "Rambouillet Infos" ont une influence sur les rambolitains, sinon il ne se serait pas donné la peine de vous la
censurer, c'est déjà bien !
C'est peut-être pour ça qu'il a en réalité décidé de réduire les parutions des "Rambouillet Infos" à partir de maintenat, en passant d'une fréquence mensuelle à des parutions trimestrielles...


Catherine G. 22/11/2009 13:23


Rambouillet accueille Poutine vendredi ! Larcher pourra lui demander des conseils sur la liberté d'expression...


Un lecteur attentif des Tribunes "libres" 18/11/2009 19:06


Pourtant, vous avez déjà publié nettement pire pour lui, avec l'histoire de ses indemnités illicites. C'est curieux...


PhA 17/11/2009 10:34


J'avais fait le même rapprochement. Raoult se permet une énormité de plus. Larcher, c'est plutôt "Dites ce que vous pensez pourvu qu'on ne vous entende pas". La censure se banalise.