Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

PRINCIPALES INTERVENTIONS DE "RAMBOUILLET RENOUVEAU" AU SEIN DU CONSEIL MUNCIPAL DU 10/10/08

- PREMIÈRE INTERVENTION de J-L Trotignon EN OUVERTURE DU CONSEIL :

    Le groupe « Rambouillet Renouveau » tient à adresser ses félicitations républicaines au citoyen rambolitain Gérard Larcher, pour son élection à la Présidence du Sénat.
    En effet, le fait qu’un rambolitain préside l’une des 2 assemblées parlementaires de notre pays met incontestablement en lumière notre cité.

    Nous félicitons le citoyen Gérard Larcher parce que, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette présidence ne lui a pas été servie sur un « plateau ».

    Elle n’est due, Monsieur Larcher, qu’à votre volonté acharnée depuis de longues années au service de vos concitoyens, au service de l’intérêt commun - selon vos convictions -, à votre force de persuasion, à votre puissance de travail, à un certain sens du dialogue et à votre talent de meneur d’équipes.

    Nous félicitons le citoyen Gérard Larcher parce que, même si nous ne partageons pas l’ensemble de vos choix, nous ne contestons pas que depuis 25 ans, c’est votre passion civique qui a été votre principal moteur au service de la ville, du département et du pays, en fonction de vos différents mandats et en tant que ministre.

Cette élection est donc en quelque sorte l’aboutissement mérité d’une carrière politique sincère, d’une carrière de fidélité à vos principes, où vous vous êtes plus attaché au fond des choses qu’à leur forme. Bref, votre route pour y arriver fut droite, malgré une « pente forte » sur la fin.

    Nous félicitons le citoyen rambolitain Gérard Larcher, mais nous ne félicitons pas le Maire de Rambouillet, qui devient ainsi tout à la fois le 2ème personnage de l’Etat et le 1er cumuleur de mandats de France.

    Car en vous obstinant à conserver dans le même temps votre mandat local, bien peu de citoyens rambolitains ne croiront sincèrement que vous pourrez travailler au mieux pour notre ville au quotidien. Et bien peu de citoyens français ne croiront sincèrement que vous vous donnez les meilleures conditions pour arriver à diriger leur Sénat, tout en menant à bien l’ambitieux et nécessaire programme de rénovation que vous y avez annoncé.

    En France, plus de 80 % des parlementaires ont également une autre responsabilité locale. Regardons autour de nous, là où le cumul des mandats ne sclérose pas le salutaire renouvellement démocratique des élus. En Italie, ils ne sont que 16 % de parlementaires à cumuler les mandats. En Espagne : 15 %, en Grande-Bretagne : 13 % et en Allemagne : 10 %...

Est-ce que ces démocraties fonctionnent moins bien que la nôtre pour autant ?...
Fonctionnent-elles mieux ? C’est difficile à établir ce soir, mais ce qui est certain, c’est que le partage des responsabilités démocratiques entre les citoyens est considérablement mieux respecté chez nos voisins européens.

    Connaissant vos propres arguments à ce sujet, je tiens à rappeler qu’il n’y a pas que les élus qui cumulent qui se lèvent tôt et se couchent tard. Beaucoup d’élus, qui ont choisi le mandat unique, parce qu’ils estiment ainsi mieux respecter leurs électeurs, savent également remarquablement le faire.


    Cependant, « puisqu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis » - belle maxime sur laquelle je ne changerai jamais d’avis-, je veux bien reconnaître qu’il y a une possibilité que vous me convainquiez de l’intérêt du cumul des mandats…

    En effet si, en tant que Maire, vous finissiez par vous rendre compte qu’il vous est impossible de consacrer suffisamment de temps à la gestion de notre ville, tout en ayant de si hautes fonctions nationales, et que vous parveniez dès lors à convaincre le Président du Sénat de faire voter la loi du mandat unique, alors là oui : j’en reconnaîtrais volontiers l’utilité.

    Pour conclure, même si nous avons des réserves - non parlementaires - sur le collège électoral du Sénat, nous joignons à nos félicitations à notre concitoyen Gérard Larcher, nos encouragements pour la réussite d’une réelle modernisation de cette institution, et notamment pour l’amélioration de sa lisibilité démocratique.


RESSOURCES HUMAINES

- Création emploi attaché conservation du patrimoine


    M. le Maire, pour la mise en place d’une exposition qui aura lieu en 2010 au Palais du Roi de Rome, vous nous demandez de voter la création d’un emploi sur 2 ans, emploi qui représente un coût total de 60 000 euros. Cette exposition correspond à un choix culturel important de la Municipalité. Or concernant ces choix, nous estimons qu’il y a un problème, dû au fonctionnement de la Commission Culture, que vous présidez.

En effet, cela fait 7 mois que nous participons maintenant au fonctionnement municipal, en tant que nouveaux élus. Nous pouvons assister à un travail relativement ouvert dans certaines commissions, par exemple à l’Urbanisme où l’opposition est écoutée sans a priori, et où elle peut faire de réelles propositions. Dans d’autres commissions, la grande majorité des décisions a été bouclée en amont, au sein de la majorité municipale, mais quelques possibilités d’aménagement de certaines décisions sont encore possibles. C’est le cas, par exemple, des commissions touchant au domaine de l’enfance.

Mais concernant la Commission Culture, dont vous avez toujours présidé les réunions depuis le mois de mars, il ne s’agit que d’une Commission où nous sommes simplement informés des décisions prises en amont.
Bref, ce n’est pas une commission « ouverte », ce qui ne nous paraît pas démocratiquement constructif. Cela va même jusqu’aux compositions des divers jurys artistiques, dont font partie des membres de la majorité municipale, mais où il n’a jamais été proposé à un seul élu de l’opposition de participer.

Bref, tant que cette Commission aura ce fonctionnement, n’étant nullement partie prenante aux propositions de la Municipalité dans le domaine de la Culture, nous nous abstiendrons au sujet des choix culturels majeurs de la ville, sauf exception signalée.


URBANISME


- Remise de pénalités

    Concernant ce type de remises de pénalité, lorsque la Trésorerie s’est elle-même prononcée dans un sens favorable, nous votons pour.
Cependant, s’agissant d’une remise de pénalité accordée à l’un des membres de notre liste aux élections municipales, nous nous abstiendrons.
    Il ne s’agit bien sûr que d’une somme de 13 euros dont le budget de la ville de Rambouillet sera privé, ce qui n’empêchera sans doute pas la réalisation du Pôle culturel.
Mais nous ferions de même, par exemple, si la ville avait à voter une subvention importante pour une association, dont l’un de nos proches serait Président. Cela nous paraît préférable pour un fonctionnement irréprochable de ce Conseil municipal…

- Cession d’une parcelle à 90 euros le m2 à la Clairière
(En réponse à la modification apportée in extremis à la délibération initialement prévue)
    Effectivement, j’avais fais part de mes remarques au service de l’urbanisme, car lors de notre dernier Conseil municipal, la Municipalité avait décidé de racheter, square des carrières, pour la création d’une place de parking supplémentaire, 10 m2 à un particulier, au prix de 180 € le m2.
    Et quasiment dans le même quartier, dans la même zone du P.O.S., la première délibération présentée aux Conseillers municipaux indiquait que le prix du m2 avait diminué de moitié en parcourant 500 mètres, puisqu’elle fixait le prix du m2 à 90 €.
 Je me suis donc demandé si cette chute de 50 % du prix du mètre carré à Rambouillet en 3 mois aurait un lien avec la crise des « subprimes »... Je suis donc « rassuré » si ce prix est maintenant revenu à 180 € le m2… Toujours est-il qu’il y a eu un problème dans la préparation de la première délibération présentée.


MARCHÉS - AVENANT PARKING SÉQUOÏA

    D’après la délibération, le contrat avec la société « GIS Parcs » est prolongé, je cite : « pour une durée de trois mois, soit jusqu’au 30 décembre 2008 ». Cela signifie donc qu’il est prolongé du 1er octobre au 30 décembre 2008. Or nous sommes déjà le 10 octobre…
Le vote trop tardif de cette délibération est dû à l’absence anormale de Conseil municipal au mois de septembre, ce que nous refuserons de cautionner par notre vote.
    Mais depuis le 1er octobre, la société « GIS Parcs » est-elle légalement en droit de percevoir les droits de stationnement des utilisateurs du parking « Séquoïa » à la gare ? Sommes-nous actuellement dans une période de non-droit qui pourrait voir les rambolitains utilisateurs, ou une association de consommateurs, demander le remboursement de leurs droits de parking ou d’une partie de leur abonnement ?

BERGERIE NATIONALE
S'agissant d'une suite logique à notre vote de juillet sur le projet de la Bergerie nationale, nous maintiendrons notre vote positif. Il était en effet temps qu'un tel projet soit mis en place pour sauvegarder la Bergerie nationale. C'est un projet complexe et nous le soutenons notamment au regard des 130 emplois concernés.


TOURISME

    Aucun des membres de la minorité municipale, bien que représentant 42 % des rambolitains, n’ayant été jugé digne par la majorité municipale de faire partie des élus représentants la ville au Comité directeur de l’Office du Tourisme, malgré un passage de 5 à 10 élus, nous nous opposerons aux décisions concernant le tourisme, tant qu’une juste proportionnalité des élus n’y sera pas établie.


CONSERVATOIRE COMMUNAUTAIRE


   M. Larcher, vous désigner en tant que représentant de la ville de Rambouillet au sein du Conseil d’établissement du Conservatoire de notre Communauté de communes, est-ce bien raisonnable ?

    En effet, vous êtes déjà :

- Délégué de la ville au Syndicat Intercommunal de la région de Rambouillet (SIRR)

- Délégué de la ville au Syndicat mixte de Production d’eau potable de la région de Rambouillet (SYMIPERR)

- Délégué de la ville au Syndicat Intercommunal d’Assainissement Agricole de la Région de Gazeran (SIAARG)

- Délégué de la ville au Centre d’enseignement zootechnique (CEZ)

- Délégué de la ville à la société des courses

- Délégué de la ville à la maison de l’emploi Centre et Sud-Yvelines

- Président du Conseil d’Administration de la société mixte immobilière de Rambouillet (SEMIR)

- Président du Conseil d’Administration de l’hôpital de Rambouillet

- Président du Conseil d’Administration du Centre Communal d’Action Sociale

- Président du Comité de ville de l’I.F.E.P.

- Président de la Commission des Finances de la ville de Rambouillet

- Délégué de la ville à la Communauté de Communes Plaines et Forêts d’Yvelines

- Président du Conseil départemental du cheval des Yvelines

- Président de la Fédération U.M.P. des Yvelines

- Président de la Commission nationale sur les missions de l’Hôpital

- Copilote de la mission européenne sur la « Flexisécurité »

- Maire de Rambouillet

- Sénateur des Yvelines

- Et « cerise sur le plateau » : Président du Sénat…

    Et encore, ma liste est sans doute incomplète. En effet pour fabriquer une carte de visite indiquant toutes vos fonctions, les services techniques de la ville devraient sans doute vous confectionner un bristol de 2 mètres carrés…

    Nous sommes bien conscients que « Sénat » est l’anagramme de « Santé », M. Larcher, mais nous ne souhaitons pas prendre le risque de nuire à la vôtre, en vous confiant la fonction qui ferait déborder le vase de votre emploi du temps. Nous voterons donc contre, dans un souci humanitaire.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article