Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

CONTINENTAL DE RAMBOUILLET : LA CASSE

    Les inquiétudes dont nous avions fait part au Conseil municipal de juin dernier se sont malheureusement avérées exactes. La direction de l’entreprise Continental de Rambouillet vient de révéler les perspectives à brève échéance. Elles sont catastrophiques. 400 suppressions d’emploi sont envisagées au minimum et cela peut aller jusqu’à 560. C’est donc entre la moitié et les trois quarts des emplois du 1er employeur de la ville qui doivent bientôt disparaître.

    Avant les dernières suppressions d’emplois de 2006, l’entreprise comptait à son actif plus d’un millier d’emplois sur son site de Rambouillet. On peut donc se demander pour combien de temps les 200 à 400 emplois sauvegardés le seraient. Car on a évidemment le pressentiment d’un scénario déjà vu de trop nombreuses fois en France, où l’actionnaire et ses dividendes semblent plus respectés que la main d’œuvre, où le chiffre est plus respecté que l’humain, et où l’augmentation des coûts de production finit inéluctablement par rimer avec délocalisation.

    Il est symptomatique de constater justement que, à l’intérieur de ce plan social, c’est 86 % des 350 emplois du secteur production qui vont être supprimés, ce qui est énorme. Tout cela alors que l’entreprise venait d’agrandir ses locaux à Rambouillet, ce qui ne manque pas de poser question.

    Nous pensons en priorité à tous ceux dont l’emploi semble condamné très prochainement, à leur famille et à toutes les conséquences humaines que cela entraînera. Et nous leur adressons tout notre soutien.

    Il nous est impossible de ne pas rapprocher ces sombres perspectives du déménagement du Commissariat de l’Armée de Terre de Rambouillet pour Cambrai, annoncé cet été et prévu en 2012, qui privera également notre ville de près de 670 emplois.

    C’est dire si, avec la disparition de plus d’un millier d’emploi sur 4 ans à Rambouillet, le tissu social de la ville va en prendre un sérieux coup, quelle que soit la façon dont on essaye de nous rassurer. C’est bien sûr le danger d’une « ville dortoir » qui se profile, avec de moins en moins d’emplois sur place et de moins en moins d’habitants dans la journée, et avec toutes ses répercussions sur la vie et sur l’économie de notre cité. Car il faut être bien conscient que, concernant les emplois annoncés pour la zone du Bel Air-La forêt, les seuls dont on soit certains à l’heure actuelle ne sont dus qu’au déménagement d’emplois déjà existants : services techniques de la ville et communauté de communes.

    Mais c’est aussi une question fondamentale et légitime que l’ensemble des rambolitains peut se poser : certains projets « lourds » de la municipalité ne doivent-ils pas être reconsidérés ? Se pose notamment la question de l’ambitieux Pôle culturel que les contribuables de Rambouillet auront à rembourser pendant 25 ans.

    En tout état de cause, pour faire face à autant de disparitions d’emplois et à leurs conséquences, il nous semble qu’une ville doit pouvoir disposer d’un Maire qui se consacre entièrement à elle. Ce n’est malheureusement pas le cas actuellement. Bien au contraire, avec tous ses mandats et ses fonctions en cours, notre Sénateur-Maire n’a pas pu trouver de temps pour convoquer le traditionnel Conseil municipal de rentrée du mois de septembre. A ce jour, le prochain Conseil municipal n’aurait lieu que vers le 10 octobre, soit 3 mois après le Conseil précédent…

    C’est cet ensemble de choses qui fait que nous ne sommes guère rassurés pour l’avenir de Rambouillet.


 - Le blog des employés de Continental Rambouillet :   http://ce-continental-rbt.sosblog.fr


Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BenVraiCa 04/04/2009 22:05

Avez vous lu le billet de J.L. Melenchon sur continental?

http://www.jean-luc-melenchon.fr/?p=667

cordialement.

Bertrand Bouyet 20/04/2009 19:25


Ajoutons pour info que lorsque le Président Sarkozy est venu à Rambouillet, il n'a pas accepté de recevoir lui-même une délégation des employés de Continental.
Et lorsque nous avons interrogé publiquement le Maire en Conseil municipal pour savoir pourquoi le quartier de l'hôpital était autant hyper-sécurisé (1 500 CRS anti-émeute) lors de la visite
présidentielle, il a répondu que ce n'était pas à cause du Président, mais à cause de la manifestation des employés de Continental (à laquelle nous participions) ! Soit environ 150 manifestants :
10 CRS par manifestant pacifique ! Sans commentaire...


le voyeur 06/01/2009 05:24

evidemment en ce qui concerne Ramouillet il ne sagit que d'une simple et banal DELOCALISATION maquille

Vidalain 16/09/2008 11:30

Bien sûr, René ! La seule préoccupation de notre maire est : comment être président du Sénat!

merci aussi pour ces précieuses infos : de plus en plus Rambouillet va être une ville dortoir et pire sans de rapides moyens de transport avec les villes plus dynamiques de la région !

L'électorat de notre municipalité étant surtout fait des classes moyennes et des petits propriétaires, je ne comprend pas son jeu : elle scie la branche sur laquelle est est assise! !

René 15/09/2008 10:47

Je vous remercie pour le travail d'information que vous réalisez.
Les nouvelles que vous nous communiquez dépassent de beaucoup le sombre tableau qu'un opposant lambda aurait pu peindre pour les municipales...
Les priorités de notre maire ne sont pas à la hauteur de ces nouveaux défis. Mais est-ce vraiment une surprise ?

Kalimero 14/09/2008 20:00

Il s'agit d'une suppression de postes et non d'emplois. Cette distinction est importante. Un poste peut concerné plusieurs emplois.