Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

Rapport d'orientation budgétaire Rambouillet 2017

Vous trouverez ci-dessous les déclarations de notre Président de groupe Jean-Luc Trotignon au Conseil municipal du 2 mars 2017, en réaction à la présentation du rapport d'orientation budgétaire :

« Monsieur le Maire, vous préparez à travers ce rapport d’orientation budgétaire votre 4ème budget de la mandature et il ne vous en restera ensuite que 2 à nous proposer avant la fin du mandat.

            La tendance que nous y observons, c’est que nous arriverons en fin de mandature en ayant beaucoup « tiré sur la ficelle ». Pour que cela tienne, il faudra que Rambouillet ne connaisse aucun accident de parcours.

En effet, notre fonds de roulement – ou Excédent Global de Clôture – doit diminuer entre 2016 et 2020 de 90 %... Ce alors que dans le rapport de l’an dernier, vous nous présentiez une diminution de ce fonds de roulement entre 2016 et 2020 qui n’était « que » de 48 %.

En effet, notre épargne nette serait en fin de mandat autour de 1,5 M€ quand le seuil minimum recommandé est 2,5 M€ pour assurer une capacité d’investissement permettant au moins le maintien en l’état des infrastructures de la ville. Et notons au passage, par rapport à ce seuil de 2,5 M€, que vous n’attendez pour 2017 qu’une épargne nette de 885 000 €.

En effet, vous nous annoncez une capacité totale d’investissement et de financement qui diminue de 10,3 M€ en 2017 à 6,5 en 2018, pour finir à 5,7 en fin de mandat.

En effet, si après 3 années consécutives d’augmentation des impôts communaux de 2,5 % chaque année pour nos concitoyens, vous n’avez pas prévu d’augmentation pour la dernière année du mandat à bon escient électoral, vous prévoyez cependant cette année-là de recommencer à contracter des emprunts. Emprunts qui ne pèseront que sur les budgets de l’équipe municipale suivante, qui se voit notamment imposer une prévision d’emprunt de 2 M€ sur son budget 2020.

Bref, vos prévisions et choix d’équilibres budgétaires peuvent faire craindre que vous lèguerez à l’équipe municipale suivante une situation sans aucune marge de manœuvre autre que des choix brusques et douloureux.

Deux remarques de détail pour certains points indiqués dans votre rapport d’orientation budgétaire :

1) Si le montant de notre dette par habitant sera vraisemblablement proche de la moyenne des villes de notre strate pour 2016, il ne faut pas oublier que ce ratio ne tient pas compte des 4 M€ de la dette que nous avons pour le Pôle culturel, car elle figure dans le budget culturel qui est séparé de notre budget principal.

2) Lorsque l’on tire un bilan global de notre budget principal et de nos 3 budgets annexes, c’est-à-dire un budget « consolidé », l’état des lieux s’améliore légèrement. Mais paradoxalement, ce sont nos budgets « Eaux » qui remontent le niveau, ce qui est à mettre en perspective avec le fait que l’eau est à un tarif 57 % plus cher que la moyenne nationale pour les Rambolitains, selon les derniers chiffres de la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau.

            En conclusion, cette « consolidation » des budgets est à prendre en considération dans une moindre mesure. Mais il est alors nécessaire d’observer également la consolidation des budgets personnels de nos contribuables qui, en plus du tarif de l’eau, se sont vu imposer l’an dernier une augmentation de leur taxe foncière de 66 % par vos collègues élus du département, qui voient leurs impôts municipaux augmenter régulièrement chaque année de 2,5 % et qui vont voir pour la première fois leurs impôts intercommunaux augmenter en 2018 et 2019, de 8 % chaque année selon la mission d’études mandatée par notre agglomération. »

(Le Maire a répondu que le Président de Rambouillet Renouveau avait l’air de critiquer qu’il y ait une présentation des budgets consolidée, alors que c’est lui-même qui l’avait demandé et obtenu lors de la mandature précédente où Gérard Larcher était Maire. La réponse de Jean-Luc Trotignon :)

           « Je conteste vivement le fait que je ne souhaiterais pas qu’on nous présente de budgets consolidés, comme je l’ai l’avais demandé lors de la précédente mandature. J’y constate simplement que sur le premier niveau de consolidation, en agrégeant uniquement le budget Culture, les choses ne s’améliorent pas. Mais que c’est lorsqu’on agrège ensuite nos budgets « Eaux » qu’il y a une petite amélioration. Cependant en contrepartie, nos concitoyens payent leur eau 57 % plus cher que la moyenne nationale. Sinon notre budget globalement consolidé n’améliorerait pas la situation de notre budget principal : ce sont donc nos concitoyens qui payent ce jour plus favorable à travers leurs factures d’eau. »

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article