Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

Déclaration de candidature de Jean-Luc Trotignon à la Présidence de la Communauté d'agglomération

Lors du Conseil de la Communauté d’Agglomération Rambouillet Territoires du 19 septembre 2016 (voir extrait du PV ci-dessous), son Président le Député Jean-Frédéric Poisson annonce aux élus et au public « qu’il sera candidat au mois de janvier prochain pour présider la communauté d’agglomération » au minimum jusqu’aux législatives de juin prochain, où le cumul des mandats pourrait l’empêcher d’en rester Président. Pour différentes raisons, aucun candidat potentiel n’était en mesure de se présenter contre lui avec la moindre chance de succès le 9 janvier, à l’élargissement à 36 communes et 80 000 habitants de notre communauté d’agglomération.

Il avait depuis ré-affirmé plusieurs fois publiquement qu’il serait bien candidat à sa succession en janvier. Puis il annonce subitement le 12 décembre qu’il a changé d’avis et ne sera pas candidat en janvier. Et, par le plus grand des hasards, quelques heures plus tard, alors qu’aucun candidat ne s’est déclaré, il produit un communiqué annonçant son soutien à son ami Marc Robert, le Maire de Rambouillet, pour sa succession…

Quel candidat parmi les 67 représentants à la CA RT peut-il raisonnablement préparer un projet et une équipe, dans un délai si réduit, qui permettent d’avoir des chances d’être élu à la succession de Jean-Frédéric Poisson, notamment parmi la dizaine de nouvelles communes entrantes qui en connaissent encore peu ses rouages et ses élus ?

Seul un initié a pu se préparer à l’avance, pendant que tous croyaient comme leur affirmait solennellement Jean-Frédéric Poisson que sa succession ne serait véritablement ouverte qu’en juillet prochain… Il s’agit pour moi inéluctablement d’une façon de pratiquer la politique par « petits arrangements entre amis », où l’on fait tout pour maîtriser une succession en sous-marin, qui dégoûte de plus en plus les citoyens et les détournent des urnes ou les poussent vers les extrêmes.

S’ajoute à cela la tartufferie d’une rarissime convocation en urgence du conseil municipal de Rambouillet (dont font partie Messieurs Poisson et Robert) le 23 décembre, pour adopter les statuts de la nouvelle Communauté d’agglomération, alors qu’ils étaient déjà adoptés automatiquement par le Conseil municipal de Rambouillet du fait qu’ils avaient été votés depuis plus de 3 mois par la Communauté d’agglomération (le 19/09/16), sans que le Conseil municipal de Rambouillet n’organise depuis de vote sur l’approbation ces statuts (article L5211-17 et 18 du C.G.C.T. : « A défaut de délibération dans ce délai, sa décision est réputée favorable. »)

Aucune candidature ne s’annonçant pour l’instant face au dauphin désigné par Poisson, refusant de me résigner à ce manque de transparence et de franchise dans la façon de représenter démocratiquement nos concitoyens, j’ai pris la décision personnelle de proposer ma propre candidature à ceux qui ne l’admettent pas non plus.

Candidat indépendant n’appartenant à aucun parti politique, je présente également l’avantage d’être un élu de l’incontournable ville-centre, représentant 33 % des habitants de la Communauté d’agglomération (la suivante représentant 9 %), mais avec de mon côté le recul, nécessaire à un meilleur équilibre entre l’ensemble de nos 36 communes, qu’apporte la fonction de Président du principal groupe d’élus d’une minorité municipale constructive. Je ne cumule par ailleurs moi-même avec aucun autre mandat et je peux immédiatement me rendre entièrement disponible au service de notre nouvelle communauté d’agglomération.

Jean-Luc Trotignon

Conseiller municipal et communautaire de Rambouillet

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article