Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

COMME UN PARFUM DE COUP MONTÉ...

Élection du Président de la nouvelle Communauté d’Agglomération

 

Rambouillet Territoires du 9 janvier

 

Comme un parfum de coup monté…

            Conséquence de la loi NOTRe, la Communauté d’Agglomération Rambouillet Territoires (CART), présidée par l’ancien candidat à la Primaire de la Droite et du Centre, le Député Jean-Frédéric #Poisson, s’élargit le 1er janvier prochain en intégrant la Communauté de Communes des Étangs (CCE) et la Communauté de Communes Contrée d’Ablis – Portes d’Yvelines (CAPY). La CART passe ainsi de 57 000 habitants répartis sur 25 communes à 77 800 habitants répartis sur les 36 communes du Sud-Yvelines, soit un territoire de 630 km2.

            Les 67 élus de cette nouvelle « Communauté d’Agglomération Rambouillet Territoires » seront convoqués par le Maire d’Ablis, doyen des Présidents des communautés qui fusionnent, le 9 janvier prochain pour élire leur nouveau Président. Jean-Frédéric Poisson, conseiller municipal de Rambouillet, préside la CART depuis 2009. Il annonçait officiellement depuis des mois tant en Conseil d’Agglomération qu’à la presse, qu’il serait alors candidat à sa propre succession, qu’il était quasiment assuré d’obtenir faute de concurrent crédible. Sa succession ne pouvait donc pas être ouverte au plus tôt avant juillet 2017, à cause de la loi sur le cumul des mandats s’il était logiquement ré-élu député en juin.

            Mais surprise du chef, à la fin du dernier Conseil d’Agglomération à 25 communes, lundi 12 décembre dernier, Jean-Frédéric Poisson nous annonce que finalement, il avait changé d’avis et il venait tout juste de renoncer à se présenter à sa succession 4 semaines plus tard… Par le plus grand des hasards, dès le lendemain matin, alors qu’aucun candidat ne s’était encore déclaré, il publiait un communiqué soutenant la candidature de son ami le Maire de Rambouillet Marc Robert pour lui succéder à la tête de cette agglomération-clé de 78 000 habitants…

            Vous l’aurez compris : on laisse habilement croire depuis des mois que la succession à la Présidence de la CART ne sera vraiment ouverte qu’après juin 2017 et, tout à coup, on annonce qu’elle est subitement libre, dans des conditions empêchant tout autre candidat de faire une réelle campagne de fond, sérieuse et aboutie. En effet, comment voulez-vous qu’un élu d’une des nouvelles communes entrantes, par exemple, ait le temps en 4 semaines, dont 2 de vacances de Noël, d’exposer clairement son projet politique à une soixantaine d’élus, d’en débattre avec eux et de monter une équipe majoritaire ?

            Pendant ce temps-là, cela fait des mois que le Maire de Rambouillet fait sans doute une campagne sous-marine qui permettra à l’actuel Président-pilote de faire désigner le successeur de son choix. De l’extérieur, ces petits arrangements entre amis ne laisseront pas l’image d’une élection des plus loyales, mais celle d’une démocratie en eaux troubles…

 

Jean-Luc Trotignon

Conseiller municipal et Conseiller d’agglomération

indépendant de Rambouillet

Le 17/12/16

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article