Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RAMBOUILLET RENOUVEAU

Le blog des élus de la liste "Rambouillet Renouveau". Directeur de la publication : Jean-Luc Trotignon, Président du groupe d'élus au Conseil municipal, Conseiller municipal et Conseiller de la Communauté d'agglomération "Rambouillet Territoires"

Emprunts toxiques Rambouillet : nouveau scandale

Le journal du week-end sur France 2 nous a appris que l'hôpital de Rambouillet était l'un des 5 hôpitaux de France les plus touchés par l'envolée du franc suisse, et qu'il avait une dette toxique, très vraisemblablement contractée lorsque Gérard Larcher en était le Président du Conseil d'administration en tant que Maire de Rambouillet (ou par son 1er adjoint lorsque celui-ci l'a provisoirement remplacé en tant que Maire : Jean-Frédéric Poisson, Président de notre communauté d'agglomération). Rien d'étonnant, vu qu'ils en ont contracté tous les deux et que les contribuables de Rambouillet, comme ceux de notre communauté d'agglomération, en ont "hérité", grâce à ces édiles amateurs de spéculation avec l'argent public, qui se défaussent à qui mieux-mieux de leurs responsablilités lorsque les pénalités de sortie se comptent par millions d'euros...

Selon le JDD, le surcoût dû à l'envolée du franc suisse sur sa dette pour l'hôpital de Rambouillet serait de 32 % ! (voir également en fin de cet article de Jean-Yves Nau)

Notre Président de groupe, Jean-Luc Trotignon, avait révélé aux Rambolitains il y a quelques années l'existence de près de 80 % d'emprunts toxiques dans la dette de la ville de Rambouillet. Il avait d'ailleurs demandé en Conseil municipal à Gérard Larcher si l'hôpital de Rambouillet avait ou non contracté aussi des emprunts toxiques et ce dernier avait refusé de répondre, bien qu'étant à la fois Maire et à la tête du Conseil d'administration de l'hôpital.

Selon France 2, ces choix financiers ont désormais des conséquences concrètes sur la santé des patients, dans un premier temps : moins d'achats et de renouvellement des matériels et les séjours des patients écourtés.

Regardez le reportage de France 2 :

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article